06/06/2011

À TOI LE CHOIX (H.D.)

ybOFcUv2cG

 

 

  

Barra017

 

                                                                                       7LH8MOwrwz

     Toutes nos décisions devraient inclure ceux qui nous entourent. Que l'on soit célibataire, mère de famille ou bien grand-parent, nous sommes un maillion de la société dans laquelle nous vivons.

Barra017 

     Comme on ne peut empoisonner les rivières sans subir soi-même les conséquences un jour ou l'autre, on ne peut écarter les autres de nos choix de vie.

kawaii-waterfall 

     Tout choix que je fais doit être un choix humain, un choix orienté vers une plus grande harmonie et un plus grand bien-être pour le plus de gens possible,

1gODjxxWWV

car tout ce que je fais ou que je m'abstiens de faire me reviendra un jour, en bien ou en mal, selon mes choix.

     C'est la mesure de ma croissance actuelle et future, la mesure de mon bonheur.

     Aujourd'hui, les décisions que je prenderai et les choix que je ferai seront empreints d'humanité.

p1eTqPDEiC

 

 

20:26 Écrit par Mimi dans Réflexion | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : herve desbois |  Facebook |

10/01/2011

RÉALITÉ/VIDE (DALAÏ-LAMA)

 

Le monde est un vaste chantier où chacun ne trouve sa place, finalement, que par rapport à l'aide qu'il peut apporter à son prochain ou à ses proches.
 

  

 (Roland Arnold)

 

 

Pensée du Dalaï-lama
R
encontrer des souffrances contribue activement à l'élévation de votre pratique spirituelle, à condition que vous soyez capable de transformer la calamité et la malchance en chemin.
XD5bQT4XpM

 

 

RÉALITÉ/VIDE (DALAÏ-LAMA)

 Pourquoi, en dépit de notre profond désir d'être heureux, somme-nous confrontés en permanence à la souffrance et à la douleur? Du point de vue bouddhiste, parce que nous avons certaines conceptions "défectueuses" quand à la manière de percevoir le monde et de nous relier à lui. À la racine de ce mensonge, le bouddhisme identifier quatre points de vue erronés.

Le premier consiste à envisager les choses et les événements- qui sont impermanents et transitoire- comme éternels, permanents et invariables.

Le deuxième tient au fait de ressentir comme très agréables les choses et les événements qui sont sources de mécontentement et de souffrance.

Le troisième point de vue erroné est que nous avons souvent tendance à considérer comme pures et désirables des choses qui sont impures.

Et le quatrième réside dans notre tendance à projeter une notion d'existence concrète sur des événements et des choses qui, en réalité, manquent d'une telle autonomie.  

 

365 méditations et préceptes du Dalaï-lama ...1 léçon par jour  

019

030

021

photos compté Charlevoix, Québec, Canada

b Pensée et preceptes du Dalaï-lama

vide

images      prière côté

 

 SUR LES ÉMOTIONS

PUISSANTES, FORTES:

SI NOUS NOUS ORGANISONS BIEN DANS NOTRE ENVIRONNEMENT, JE PENSE LA PEINTURE, LE DESSINS, L'ÉCRITURE...

 ...FINALEMENT TOUTE FORME D'ARTS...

TROUVE TOUT SON IMPORTANCE QUANT À SON SENS, SOIT EN L'ÉXÉCUTANT OU EN ADMIRANT LA CRÉATIVITÉ DES AUTRES

ET MOMENTANÉMENT, NOUS AIDE À FRANCHIR LA PROCHAINE ÉTAPE,

 CELUI DE RÉCUPÉRER PLUS DOUCEMENT...

 

TROUVER L'ÉQUILIBRE SELON

 LE DALAÏ-LAMA:

 http://mimiosource.skynetblogs.be/archive/2010/03/15/trou...

 

18:03 Écrit par Mimi dans Réflexion | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : dalai-lama |  Facebook |

31/12/2010

L'ANGOISSE VERSUS PLEXUS SOLAIRE

  

 

 

 

 

 

autre extrait

DU LIVRE DE:

GHRIS GRISCOM

 

USURPATRICE D'ÉNERGIE

(L'ANGOISSE VERSUS PLEXUS SOLAIRE)

 

l'Angoisse est pour nous, encore plus dangereux que la colère car elle engendre une perte d'Énergie.

Dans une crise de rage, nous retrouvons notre centre pour sortir presque littéralement de nous-mêmes.

Or, une caractéristique assez courante de l'angoisse est que notre centre disparaît, nous ne le trouvons plus. De plus, nous connaissons rarement la cause de l'angoisse.


 

Il existe également une différence sensible entre la peur et l'angoisse. L'angoisse est une sensation plutôt diffuse, indéterminée, alors que la peur se rapport à une situation ou un objet concret. Peur de la mort, de la séparation. Ce sont des situations extérieures à nous-mêmes, tandis que l'angoisse se tapit dans un coin obscur de notre mental, dans le systême nerveux, se cache au fond de notre moi désorienté. Surtout lorsque nous sommes dans un état dépressif, les thèmes de peur plus ou moins identifiables se mêlent pour répendre une angoisse générale qui perturbe notre capacité à trouver notre moi, notre centre, et donc à atteindre la connaissance.

 

Dans notre corps physique, nous portons généralement notre angoisse sur la poitrine. C'est pourquoi bien des gens ont des problèmes respiratoires, ou bien fument. Tout ce qui bloque partiellement ou totalement notre respiration, comme le tabagiste, créer ou augmente l'angoisse. La tention dans les épaules est un signe d'angoisse évident. L'angoisse s'exprime également en croisant les bras sur la poitrine, ou sur le plexus solaire: nous tentons ainsi de nous protéger d'une menace quelconque. Cela commence durant la tendre enfance, avec les vibrations reçues de l'entourage.

 

 

Lorsque celles-ci sont négatives, à cause de la colère, du pharisaïsme ou de l'angoisse, les enfants sont automatiquement tendus au niveau du chakra du plexus solaire parce que les vibrations extérieurs pénètrent le corps émmotionnel par ce centre. La tention résulte du fait que ces vibrations ne correspondent pas à celles, naturellement élevées, de l'enfant. Tout ce qui normalement incite à une réation du type «se battre ou renonce», est avalé et réprimé, c'est-à-dire n'est plus perçu dans le cours du temps. Nous continuons toutefois à enregistrer, par le corps émotionnel, les vibrations de notre environnement. Il en résulte une tendance à vouloir protéger notre plexus solaire avec nos bras. Mais l'attitude censée nous apporter protection, procure l'effet inverse. Et le centre du plexus solaire s'atrophie puisque nous ne le laissons plus travailler naturellement, en émettant sa propre énergie.

 

 

Dès que nous nous laissons pénétrer par la lumière éternelle de notre Je supérieur, tout angoisse disparaît. Nous ne pouvons nous débarasser de nos émotions en accusant notre compagnon d'avoir tort. Nous ne pouvons guérire que par un travail sur nous-mêmes, en concentrant notre orientation émotionnelle et spirituelle sur notre Je supérieur, sur l'énergie intérieure divine. Cela implique de choisir les rapports de notre énergie avec l'énergie universelle.

 

En vérité, que nous soyons riches ou pauvres, petits ou grands, noirs ou blancs, malades ou en bonne santé, nous n'avons aucune possession terrestre. Nous n'avons que la capacité d'être des créatures entières, intégrales, et de vivre de manière consciente en prenant des décisions intentionnelles, en suivant l'influence de notre lumière intérieure. C'est ainsi que nous atteignons des niveaux extatiques et multidimensionnels de conscience qui nous libèrent du reste du monde. Notre potentiel est spirituel. C'est à nous de décider si nous désirons ou non faire de notre vie une magnifique oeuvre d'art, une réussite harmonieuse.

 

 

 

 

 

15:34 Écrit par Mimi dans Réflexion | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

13/07/2010

PHILOSOPHIE DE LA CHROMOTHÉRAPIE

 

 

bluecandles.jpg

 

 

  EXTRAITS DE TEXTES :

  UN GUIDE POUR DYNAMISER OU MAXIMISER VOTRE JOURNÉE

DE

JANE ALEXANDER

 

ÉDITIONS DU TRÉCARRÉ

 

HISTOIRE DE COMMENCER

OU

DE POURSUIVRE SA SEMAINE DE TRAVAIL

HISTOIRE DE COULEURS -

HISTOIRE DE PARTIR DU BON PIED

LES VÊTEMENTS QUE NOUS PORTONS AU TRAVAIL:

ONT-ILS UNE RÉELLE IMPORTANCE? PEUVENT-ILS FAIRE LA DIFFÉRENCE ENTRE PAR EXEMPLE

LE SUCCÈS ET L'ÉCHEC?

 

Selon les spécialistes de la chromothérapie,

leur couleur peut avoir une incidence sur tout: notre humeur, notre assurance, la perception que les gens ont de nous. Harmonisez la couleur de ce que vous portez aux tâches à accomplir et faites de votre journée un succès.

 

 

LE COMPLET DE LA RÉUSSITE

Pour inspirer le respect et retenir l'attention des gens, portez le classique complet noir.

Le noir

stimule la confiance en soi et symbolise l'autorité. Ajoutez-lui toutefois des accessoires de couleur pour obtenir un impact maximal;

autrement, vous paraîtrez peut-être distant, inaccessible et intimidant.

Bien sûr, ce peut être l'effet désiré,

 mais si vous visez vraiment le sommet, agrémentez votre complet noir d'accessoires rouge.

 

Vous aurez moins de succès avec les autres couleurs standars.

Le gris

 suggère que vous êtes pondéré, calme et responsable, mais que vous nêtes pas un joueur des ligues majeures.

En brun,

vous paraîtrez plutôt figé et peu enclin au changement. C'est donc une couleur utile si vous vous sentez nerveux et inquiet, mais évitez-la si vous devez faire impression.

 

 

POUR ÊTRE CRÉATIF- L'ORANGÉ

P9100029

 

Si votre travail exige que vous soyez créatif, entourez-vous de teintes d'orangé.

 Couleur de la cordialité, de la vitalité et de la créativité, l'orangé dispose le cerveau aux idées originales, aux méthodes de travail novatrices. L'abricot, en particulier, favorise les idées créatives et avive la sensibilité artistique.

  

 POUR CAPTER L'ATTENTION-

 LE ROUGE

Le rouge fait de vous le centre d'attention. C'est une couleur énergique et vibrante qui témoigne d'une grande confiance en soi. Portez du rouge pour faire une forte impression.

En rouge, vous vous sentirez plus audacieux. Sivous appréhendez une réunion ou une tâche, si vous manquez d'énergie ou etes déprimé, le rouge vous donnera un coup de pouce. Pas nécessaire d'en être vêtu de pied en cap. Un simple foulard ou une cravate feront l'affaire.

   

POUR ÊTRE CALME-

LE BLEU

 

 

Portez du bleu si vous avez besoin de calme et de concentration au travail. Comme le bleu est apaisant, portez cette couleur si vous prévoyez des disputes.

  

POUR ÊTRE EN CONFIANT- LE JAUNE

 can2.gif

 

Couleur de l'amitié et de la communication, le jaune avive l'estime de soi. Utilisez-le (en petite quantité) pour stimuler la conversation et inviter au dialogue.

 

 

 

 

 

 

POUR ÊTRE FASCINANT-

LE TURQUOISE

Le turquoise attire les gens vers vous et les dispose favorablement à votre égard. C'est une couleur utile à porter si vous présentez une communication ou une conférance.

  

 

 POUR ÊTRE AIMABLE- LE ROSE 

 

 

Couleur de l'amabilité,

de la cordialité

et de la générosité,

le rose

convient bien au personnel soignant.

Portez du rose pour pacifier les esprits

ou pour montrer que vous n'êtes pas menaçant.

 

   

 Couleurs

pour cette partie pris dans:

 

 

41JGXFVNV9L._SL500_AA240_

LA THÉRAPIE PAR LES COULEURS

SYMBOLISME, UTILISATION ET ACTION THÉRAPEUTIQUE DES COULEURS

Jonathan Dee et Lesley Taylor

édition du Roseau

La couleur est présente dans toutes les dimensions de notre vie: elle améliore notre humeur, nous redonne le moral, influe sur nos émotions, notre comportement, la perception que nous avons de nous-mêmes et d'autrui, ainsi que notre mode de pensée et nos attitudes conscientes ou subconscientes.

 

Pour utiliser les couleurs de manière optimale, il nous faut bien comprendre leur impact psycologique sur nos choix en matière de décoration, de mode vestimentaire, de travail et d'environnement.

 

Une fois ces aspects maîtrisés, la couleur peut contirbuer à influencer notre vie de manière positive.  

LES COULEURS ET LE CORPS

LES COULEURS ONT DES VERTUS CURATIVES. LORSEQUE VOUS SOUFFREZ D'UN MALAISE OU D'UNE MALADIE, LE FAIT DE MÉDITER SUR DES COULEURS PRÉCISES POURRA VOUS ÊTRE BÉNÉFIQUE, DE MÊME QUE L'UTILISATION DES LAMPES COLORÉES AU DESSUS DE CERTAINES PARTIES DU CORPS

 

ET LE PORT DE VÊTEMENTS DE LA COULEUR APPROPRIÉE.

SI VOUS AVEZ MAL À LA GORGE, PAR EXEMPLE, UNE ÉCHARPE TURQUOISE VOUS FERA DU BIEN.

(VOUS TROUVEREZ CI-DESSOUS DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS SUR LES PROPRIÉTÉS THÉRAPEUTIQUES DES COULEURS.)

 

P5260460
P5260456

P5260455

P5260457

P5260458

P5260461

P5260463

P5260464

 

À SUIVRE SUR LE SUJET DES COULEURS...

 

    UTILISATION ET ACTION

 THÉRAPEUTIQUE DES COULEURS

 

 

22/06/2010

UN PROCESSUS LE PARDON

 

Le pardon est une vibration de joie, d’allégresse qui vous amène à ne plus vouloir, ne plus espérer, ne plus dire des paroles blessantes…

Le pardon est une action de grâce, de résurrection de votre pouvoir guérisseur aussi bien pour vous que pour les personnes de votre entourage.

Il est dans la registre des sentiments et des actions dictées par la lumière, dans le registre de ce que vous allez être amenés à expérimenter dans cette vie afin de donner le meilleur de vous-mêmes à ces personnes qui ont meurtri votre cœur par le passé.
Il est donné aux humains cette faculté maintenant, pour retrouver une bonne partie de leurs mémoires, de se défaire de leurs carapaces de peurs et de doutes, et pour transformer tout ce qui n’est pas lumière en lumière.
108

Les expériences que vous nommez difficiles, néfastes, aventureuses dans le sens d’une résolution possible de vos douleurs, seront les plus porteuses lorsque vous aurez compris le pourquoi de leur existence dans votre vie.
Pleurs, chagrins, regrets, doutes, encombrement de votre mental en demande de repos, pertes de facultés intellectuelles au profit d’un lourd sommeil,… tout ceci est le signe de votre alignement proche avec cette lumière qui vous pénètre de plus en plus profondément dans tous vos corps.
Que ceci soit de la volonté divine ou de celle de votre âme, peu importe.
L’essentiel est de comprendre la raison de votre inconfort, et de comprendre aussi qu’il sera d’autant plus passager, que vous saurez aider le processus de libération de vos peines en vous, en vous mettant au service de la lumière dans ce grand théâtre de la vie.
043

Le pardon, dernier sacrement divin, est à votre portée lorsque vous consentez à baisser vos armes, celles de la détresse de votre cœur en demande d’amour, celle de votre consentement à aimer celui qui vous aura meurtri comme vous vous aimez vos même.
Il y a dans le pardon une force immense d’amour qui va vous faire retrouver votre joie là où elle était perdue, il y a aussi une résurgence de votre demande de paix et
votre cœur sera de plus en plus dans la vibration divine quoi qu’il vous arrive.
Lorsque vous pardonnez, vous augmentez votre potentiel guérisseur de toutes vos blessures relatives au manque d’amour en vous, vous accélérez aussi le processus de guérison de votre Terre chérie, et vous faites répercuter cet amour au-delà de votre compréhension universelle.

184

Tout est dans le tout, ce qui est dit et redit maintes fois, tout se retrouve dans le plus petit grain de poussière stellaire lorsque vous accélérez votre compréhension et vos dons d’amour.
La plus belle chose à comprendre est que votre besoin d’aider vient se mêler avec votre besoin d’amour personnel pour résoudre vos conflits intérieurs.
Il y a en vous ce mouvement de va et vient des plus belles énergies curatives que vous pouvez prodiguer aux autres en même temps que vus les déversez dans votre propre cœur.
La plus belle façon d’aimer ou d’aider est de vous dorloter au point de ressentir cette vague de chaleur et de joie arriver dans votre poitrine, et de vous mettre dans des dispositions à retransmettre cette vague d’amour autour de vous.Ceci est faisable dans le pardon, et ce pardon viendra résoudre vos douleurs personnelles, autant qu’il sera curatif pour la personne vers qui vous pourrez le déverser.

 

un beau rappel d'un

 EXTRAIT DE TEXTE RETENU DU BLOG À ALGEKAEL «Deniz»

http://algekael.skynetblogs.be

/post/6872934/le-pardon#commentform

00:15 Écrit par Mimi dans Réflexion | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pardon |  Facebook |

15/03/2010

TROUVER L'ÉQUILIBRE SELON LE DALAÏ-LAMA

 

Extrait du livre

SA SAINTETÉ

LE DALAÏ-LAMA

et

 HOWARD CUTLER

L'art

du bonheur

 

TROUVER L'ÉQUILIBRE

Approcher l'existence avec souplesse est une recette fondamentale pour accéder à l'équilibre.

...

-L'équilibre, le savoir-faire et le soin d'éviter les extrêmes, ce sont là des données capitales de la vie quotidienne qui ont également leur importance dans tous les domaines de l'existence. L'orsequ'on plante la jeune pousse d'un arbre ou d'une plante, au tout début, il faut agir avec tendresse et délicatesse. L'excès comme le manque d'humidité ou de soleil détruiront la plante.Cette jeune pousse a besoin d'un environnement très équilibré où elle grandira sainement. S'agissant de la santé physique de l'individu, l'excès ou le manque peuvent avoir des effets destructeurs similaires: ainsi, le surplus ou la carence en protéines seront néfastes.

«Cette démarche toute de délicatesse et de savoir-faire, loin des extrêmes, s'applique aussi à un développement affectif et mental sain. Un succès ou une qualité supposés nous rendent-ils arrogants, imbus de nous-mêmes? Il y a un antidote, et ce sera d'accorder un peu plus d'attention à nos problèmes ou à notre souffrance, de considérer les aspects les moins satisfaisants de l'existence. Voilà qui aidera à contenir cette euphorie, à garder les pieds sur la terre. À l'inverse, à force d'être insatisfait de l'exsistence, on se sent submergé, on est victime de l'autre extrême, qui mène au découragement total, à l'impuissance, à la dépression, à des réflexions comme: "Je suis incapable de rien faire, je ne vaut rien." En l'occurrence, il faut savoir alléger son esprit en songeant à ses qualités, à ce que l'on a su mener à bien, afin de sortir de l'ornière du découragement. Ici, tout est question de doigté.

...

P3210139

 

 

17:09 Écrit par Mimi dans Réflexion | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : equilibre, dalai-lama |  Facebook |

02/03/2010

UNE DES CINQS BLESSURES

 

 

 

SITE DE WEB

LISE BOURBEAU

Lise_bleu_web_000

L'AUTEURE DU BEST-SELLER:

ÉCOUTE TON CORPS ton plus grand ami sur la terre

 

 

 

 

EXTRAIT DU LIVRE

LES 5 BESSURES QUI EMPÊCHENT D'ÊTRE SOI-MÊME

DU CHAPITRE 5

LA TRAHISON

On peut trahir quelqu'un ou subir une trahison de plusieurs façons. Selon le dictionnaire trahir signifie: cesser d'être fidèle à quelqu'un ou à une cause, abondonner ou livrer quelqu'un.

Le terme le plus important relié à la trahison est fidèle, contraire de trahison. Être fidèle, c'est garder ses engagements, être loyal et dévoué. On peut faire confiance à une personne fidèle. Quand la confiance est détruite, on peut souffrir de trahison.

Cette blessure est éveillée entre l'âge de deux et quatre ans, au moment où l'énergie sexuelle se développe, engendrant ainsi le complexe d'Oedipe. Cette blessure est vécue avec le parent du sexe opposé. L'âme qui veut travailler sur cette blessure s'attire un parent avec qui il y aura une forte connexion d'amour et une grand attirance mutuelle, donc un fort complexe d'Oedipe.

Voici quelques explications pour ceux qui désirent davantage d'informations sur cette théorie du Complexe d'Oedipe, créée par le psychanalyste SIGMUND FREUD. Selon lui, nous vivons tous ce complexe mais à différents degrés. Chaque enfant, surtout entre deux et six ans, devient amoureux du parent du sexe opposé ou de la personne qui joue ce rôle, car il est à l'âge où son énergie sexuelle se développe. L'enfant commence dès lors à prendre contact avec sa force de vie, sa force sexuelle, celle qui représente sa capacité de créer.

Il est naturel que dès sa naissance, le bébé soit fusionné avec sa mère et qu'il ait un grand besoin de son attention et de ses soins. La maman doit quand même continuer à vaquer à ses occupations quotidiennes et à prendre soin des autres membres de la famille comme elle le faisait avant qu'il n'arrive. Si la mère répond trop à tous ses caprices au point où elle en devient presque son esclave, l'enfant commence à croire qu'il peut remplacer le père et combler maman par lui-même. Dans ce cas, et toujours selon Dr Freud, l'enfant ne passera pas par la phase œdipienne essentielle à son développement et cela deviendra très malsain pour lui au niveau psychologique et sexuel lorsqu'il sera adulte.

Bien passer à travers sa phase œdipienne signifie que tous enfant doit arriver à reconnaître qu'un père a été essentiel pour le créer. Même s'il n'est pas présent, la mère doit faire sentir à l'enfant que ce père existe et qu'il est aussi important qu'elle-même. Aussitôt que l'enfant commence à réaliser qu'il y a eu union des deux sexes pour le concevoir, il développe de l'intérêt pour le sexe opposé. Il développe un désir inconscient de faire un bébé avec le parent opposé.  C'est son pouvoir de création qui se développe en même temps. Cela explique le comportement des petites filles qui essaient de séduire leur papa et des petits garçon, leur maman. Ils vont également essayer de protéger ce parent, malgré la déception de ne pas recevoir l'attention désirée. Quand le parent du même sexe que l'enfant blesse le parent opposé, l'enfant vit cela très difficilement. Certains vont même parfois souhaiter la mort du parent qu'ils accusent.

Malheureusement, la plupart du temps, le complexe d’œdipe est mal vécu parce que la mère est trop possessive de son fils et le père, de sa fille. Plus le père est dévalorisé, voir complètement ignoré parfois, plus il sera difficile de résoudre ce complexe. J'ai observé que ceux qui souffrent de trahison n'ont pas résolu leur complexe d'Oedipe étant jeunes. Cela signifie que leur attachement au parent du sexe opposé est beaucoup trop grand, ce qui affecte leurs relations affectives et sexuelles plus tard. Ils auront tendance à comparer sans cesse leur partenaire avec leur compagnon reliées à ce qu'ils n'ont pas reçu du parent du sexe opposé. Au moment de l'acte sexuel, ces personnes éprouveront plus de difficulté à se laisser aller entièrement. Elles se retiendront, car elles auront peur de se faire avoir par l'autre.

L'âme qui incarne dans le but de guérir la blessure de trahison se choisit des parents qui utilisent la séduction avec l'enfant et qui sont plutôt centrés sur eux-mêmes. Avec ce genre de parents, l'enfant est porté à sentir qu'ils ont besoin de lui et il veut surtout que le parent du sexe opposé se sent bien. Il essaie par tout les moyens d'être spécial pour ce parent. Un homme souffrant de la blessure de trahison me racontait que dans sa jeunesse, sa mère et ses deux soeurs le valorisaient en lui disant que lui seul parvenait à faire briller les chaussures de cette façon lorsqu'il les nettoyait ou à faire tant luire le plancher lorsqu'il le lavait et le cirait. Il ne réalisait pas qu'il se faisait manipuler par la séduction. Voilà un exemple démontrant comment on peut vivre inconsciemment  de la trahison étant jeune.

L'enfant se sent trahi par son parent du sexe opposé chaque fois que ce parent ne tient pas une promesse ou qu'il trahit sa confiance. Il vit cette trahison surtout dans sa connexion amoureuse ou sexuelle. Par exemple, une expérience incestueuse est vécue comme une trahison dans presque tous les cas d'inceste. L'enfant vit également de la trahison chaque fois qu'il sent que son parent du même sexe se sent trahi par l'autre parent. Il la ressent comme si cela lui arrivait personnellement. Un sentiment de trahison peut également être vécu lorsque la petite fille est mise de côté par son père suite à l'arrivée d'un bébé garçon.

Lorsque l'enfant commence à vivre des expériences de trahison, il se crée un masque pour se protéger, comme dans le cas des autres blessures. Ce masque est celui de CONTRÔLANT.  Le genre de contrôle qu'il exerce n'est pas motivé par la même raison que le contrôle exercé par le masochiste. Celui-ci contrôle pour ne pas avoir honte ou pour ne pas faire honte à quelqu'un d'autre, tandis que le contrôlant, lui, contrôle pour veiller à bien respecter ses engagements, être fidèle et responsable ou pour s'assurer que les autres gardent bien leurs engagements. 

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR:

«L’œdipe»

L'histoire d'un 
désir coupable et triangulé.

   Docteur Erick Dietrich - Paris, France

 

darkforest2

23:30 Écrit par Mimi dans Réflexion | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |